Le rêve de Mia

Le rêve de Mia

 

Le rêve de Mia

Par l’auteur HDS Mia-michael

 

es hôtesses se marrent à nouveau! Une des deux me dit :

— J’espère que tu as une grande bouche, parce qu’il a une grosse bite.

Les autres visiteurs nous regardent amusés. Je devrais répondre quelque chose à cette pouffe en chatte, mais à la place d’une répartie cinglante, je deviens toute rouge. On va dans le local du garde où il y a une série de petits écrans de contrôle reliés aux cameras de surveillance. Le Black descend la tirette de son pantalon et extrait un sexe qui bande déjà à moitié. Il s’assoit en disant :

— La sucette de Mademoiselle est avancée !

Il est marrant… enfin, pour un garde privé ! Les mecs marrants, j’aime… mais faire une fellation à un inconnu, j’aime moins !

On ne connaît pas les habitudes d’hygiène du Monsieur. Mais, bon, j’ai entendu dire qu’il fallait coucher pour réussir dans le ciné ou la télé, on va dire qu’il faut sucer pour réussir dans la littérature.

Mia-michael

 

Extrait
On va dans les toilettes. Elles sont spacieuses.

Il me dit :

— Penche-toi, les avant-bras sur la planche, la tête dans la cuvette. Et remue bien ton col, quand je serai dedans, sinon je tire la chasse ! Ppppfff… Je suis tombé je sur un imaginatif, normal, dans la pub. J’avais déjà eu un aperçu quand ils ont joué « titres de ton livre. » Il remonte ma jupe et constate que n’ai pas de culotte.

L’eau au fond de la cuvette est jaune et il y quelques papiers. J’aurais du nettoyer les toilettes, mais c’était difficile de prévoir que j’allais me retrouver la tête dedans !

— Aiiee !!

Il est entré en moi, d’un coup ! Faites, comme chez vous, hein ! On se croirait au Sofitel de New York !

La menace de me faire arroser le visage et les cheveux par de l’eau pisseuse me stimule bien ! Je remue les fesses comme une danseuse de twerk !

Et ça marche, le twerk ! Au bout d’une dizaine de minutes, le monsieur de la pub qui est derrière moi pousse quelques grognements, j’imagine qu’ils signifient, « Je vais jouir en vous, ma belle, contractez bien votre vagin ! »

 

 

Partager