Rapports de bon voisinage

Rapports de bon voisinage

Rapports de bon voisinage

Par l’auteur HDS Aldebaran

– Martine conduisit Julien à la salle de bain. Et en lui montrant le fonctionnement du mitigeur, elle feignit de se montrer maladroite en s’aspergeant d’eau.

– Ah ! zut, quelle maladroite ! dit-elle en enlevant son haut qui dégagea sa très jolie poitrine.

– J’ai vraiment de la chance aujourd’hui apprécia Julien qui ajouta : non seulement j’ai vu tes jolis dessous mais j’ai droit à tes seins ! magnifiques !

– Merci dit Martine, mais tu sais tu n’es pas le premier à les admirer, à la plage j’aime bien les montrer.

Julien aima cette spontanéité qui reposait sur la complicité . Il enleva son tee-shirt pour être dans le même état que sa voisine qui visiblement aimait prendre des initiatives, mais il renversa les rôles en baissant son jean. Loin de s’éloigner, Martine resta :

– Ne te gêne pas, tu sais ! Continue !

– A une condition, rétorqua Julien.

– Laquelle ?

– Que tu prennes ta douche en même temps que moi !

– Mais volontiers !

Aldebaran

 

Extrait
Martine avait trouvé un partenaire plein d’imagination, elle fut excitée, et s’isola dans sa chambre. Elle regarda plusieurs fois le clip, et en conclut qu’elle était comme elle le souhaitait un parfait objet de désir. A son tour, elle fit une vidéo : elle prit le string montra le fond maculé du sperme de Julien, et elle se l’enfonça dans la chatte en se frottant. Elle envoya ce petit document à son partenaire, qui après l’avoir visionné, lui envoya :

« OUIIIIIIIIIII », il ajouta « Bises je te contacte demain car Carole et Jessica vont bientôt rentrer ».

« Ok, bises partout, surtout contacte moi d’abord pas SMS » répondit Martine.

Julien cacha soigneusement le string que Martine lui avait donné en gage de leur nouvelle relation, il se remit à la correction de ses copies dont les notes furent plus généreuses que celles qu’il attribuait généralement. Martine vint enlever ses sous-vêtements de l’étente afin de ne pas éveiller les soupçons de sa voisine. Elle regarda dans la direction de le fenêtre derrière laquelle travaillait son amant. Leurs regards se croisèrent, Julien envoya un baiser, Martine répondit en passant sa langue sur ses lèvres, comme si elle invitait son partenaire à privilégier le caractère charnel de leurs rapports. Elle aimait son mari et ne voulait pas compliquer une situation qui pour l’instant la comblait sur bien des plans.

 

 

Partager