Soumise pour un prêt

Soumise pour un prêt

Soumise pour un prêt

Par l’auteur HDS Maitre A

Il étudia le dossier, me posant des questions et je vis qu’il me matait sans vergogne. Je ne sais pas pourquoi, mais je décidais d’écarter les cuisses, juste assez pour qu’il voit mon string ! Il n’en perdit pas une miette, mais resta très pro. Au bout d’un moment, il déclara :

« Votre dossier n’a aucune chance de passer, en l’état. Cependant, vous semblez extrêmement motivée si j’en juge par le spectacle que vous m’avez offert. Je vous propose de soumettre cette demande à la directrice. J’en ai pour une dizaine de minutes. Elle seule peut trancher. Je sais qu’elle propose, parfois, des solutions « sur mesure ». Ok ? »

Maitre A

 

Extrait
Je vis alors les mecs qui commençaient à se branler en regardant Sarah qui fouillait mon petit trou. Elle ne me mit qu’un doigt, pour ne pas trop me dilater expliqua l’une des femmes. Au bout de 5 minutes, la femme qui m’avait cravachée, Brigitte, désigna Henri, l’un des hommes les plus âgés pour m’enculer. Il avait une queue de grosseur moyenne, mais très longue. Il me la planta sauvagement dans le cul et je poussais un cri de douleur et de surprise. Tous éclatèrent de rire et l’homme commença un ramonage puissant, qui me fit rapidement monter au 7 ème ciel ! Lui, ce vida très vite aussi. Mais, les autres hommes se succédèrent dans ma rondelle. Visiblement, ils cherchaient seulement leur plaisir et ils adoraient me faire mal. Je vis que Nathalie filmait sous tous les angles. Lorsque tous se furent vidés dans mon cul, l’une des femmes dit qu’elle allait me nettoyer. A genoux elle entreprit de me lécher le cul, avalant le sperme. Une main me saisit par les cheveux, me relevant la tête. Je me retrouvais devant une bite gluante qu’on me demanda de sucer. Les mecs se succédèrent dans ma bouche. Au bout d’un moment, ils décidèrent de me faire une double ! Je m’y attendais et cela m’excitais. L’idée d’être fourrée par deux bites m’avait toujours attirée. On me détacha et je fus conduite vers le plus jeune des hommes, qui avait une queue très fine et assez longue. Je m’empalais la chatte avec délectation. L’homme le plus solidement membré fut choisi pour investir mon anus. Il me fit pencher en avant et, curieusement, il m’encula en douceur. Je compris immédiatement que j’allais devenir accro à la double…

 

 

Enregistrer

Partager